top of page

Editorial                                                             

Depuis quelques années, la sémantique hospitalière évolue, reflétant les mutations profondes que traverse notre système de santé. La mise en oeuvre de financements liés aux besoins populationnels, comme l’introduction progressive de la transformation écologique au sein de nos établissements, sont autant de témoignages des transitions à l’oeuvre au sein de notre système de santé. Au-delà des mots, ces dernières questionnent les pratiques des acteurs de la santé publique, les invitant à renouveler quotidiennement leurs manières de concevoir la réponse aux besoins de santé des territoires et de prodiguer les soins auprès de la population.


À la suite d’une crise sanitaire qui a démontré toute la capacité de résilience des acteurs publics de la santé, il est désormais temps de questionner la capacité d’adaptation de notre système de santé face aux transitions sociétales, démographiques, environnementales :
◗ Comment répondre aux attentes renouvelées des jeunes professionnels vis-à-vis de leur vie professionnelle ?
◗ Quels apports de l’intégration de l’intelligence artificielle au sein des hôpitaux et ESMS publics ?

◗ Comment le système hospitalier public peut-il répondre aux défis de la transformation écologique en santé ?
◗ Comment aborder sereinement une transition démographique marquée par le vieillissement de la population française ?


Ce sont autant de questions qui se posent pour l’avenir de nos hôpitaux et ESMS publics qui, à l’évidence, engagent un renouvellement de nos clefs de lecture. Si nous avons collectivement conscience de ces enjeux nouveaux, nous devons réfléchir et anticiper leur soutenabilité – financière, écologique, sociétale –, tout autant que leur acceptabilité par la population et les professionnels de santé eux-mêmes. C’est ainsi qu’à la suite d’une édition biarrote dédiée à la résilience hospitalière, l’édition 2024 du congrès inter-régional, qui se tiendra les 10 et 11 octobre prochains à Albi, sera l’occasion de discuter des transitions en santé qui s’imposent.


Nous vous attendons nombreuses et nombreux pour cette rencontre qui vous offrira, nous l’espérons, une plateforme d’échanges et de partages d’expériences sur la manière dont nous pouvons mieux répondre aux besoins de la population et des territoires.


Nous comptons sur votre participation pour faire avancer ces réflexions nécessaires pour l’avenir de la Fonction Publique Hospitalière.


Le Comité Scientifique et d’Organisation

Albi.webp

Découvrez les ateliers

Nous vous dévoilons bientôt les intervenants

Jeudi 10 octobre

Atelier 1

Venir travailler à l’hôpital et y rester ! Les attentes des jeunes professionnels… Comment les accueillir ? Comment les fidéliser ?

Face aux difficultés que connaissent les établissements publics de santé pour attirer des jeunes professionnels, le double enjeu d’attractivité et de fidélisation rend nécessaire une meilleure compréhension des attentes des nouvelles générations.
Cet atelier se veut un lieu d’échanges et de partage par et pour les professionnels de la santé. Faisant intervenir des futurs soignants, un futur directeur d’hôpital, cette prise de parole permet de cerner leur attentes, leur vision du système de santé de demain et de cibler ce qui anime cette génération à intégrer les établissements publics. Pour optimiser cet espace de paroles  , en fil rouge et en complément d’informations, la participation de la fabrique des soignants ,nouveau média participatif d’un collectif de jeunes professionnels engagés en santé.

Atelier 3

Le modèle français est-il adapté à la transition démographique à venir ?

Selon les données 2024 de l’INSEE, la France compterait 68,1 millions d’habitants en 2070. La quasi-totalité de la hausse de la population d’ici 2070 concernerait les personnes âgées de
65 ans ou plus, avec une augmentation particulièrement
forte pour les personnes de 75 ans ou plus.
En tout état de cause, le vieillissement de la population française n’est plus à démontrer.  Du modèle des EHPAD à celui du virage domiciliaire, en passant par la prise en charge du handicap vieillissant, toute la question est de savoir si les
politiques publiques sont adaptées aux enjeux de la démographie de demain. À l’appui de regards croisés d’administrateurs de la santé, de professionnels
de terrains, et de regards internationaux,  cet atelier se proposera d’explorer la question de l’adaptation du modèle français au vieillissement démographique.

Atelier 5

Comment l'IA peut-elle transformer l'hôpital ?

L’Intelligence Artificielle (IA) suscite à la fois des espoirs et des craintes. Dans le secteur de la santé, où les transformations sont parmi les plus attendues, les formations spécifiques des acteurs restent encore balbutiantes.

A travers 3 approches montrant différents types d’IA (IA classifiante, Analyse prédictive pour le pilotage et enfin IA générative de texte) cet atelier propose de montrer 3 expériences différentes conduites en établissement de santé.

L’objectif est de mettre en lumière le potentiel pour le monde hospitalier mais aussi les nombreuses interrogations suscitées par l’usage de ces technologies en lien avec les infrastructures et les compétences nécessaires, la souveraineté du traitement des données, la dépendance aux fournisseurs de technologie, les difficultés d’évaluation des services rendus ou encore les risques et les nouveaux biais introduit par l’IA.

Atelier 2

Universitarisation des territoires de santé et attractivité : une combinaison gagnante

Plusieurs territoires ont mis en place des organisations innovantes, à travers des coopérations permettant un exercice partagé des missions d’enseignement
et de recherche, traditionnellement réservées aux Centres Hospitaliers Universitaires. Comment cette universitarisation des territoires peut-elle contribuer à améliorer leur attractivité ? Des exemples concrets
vous seront présentés : équipe médicale partagée en psychiatrie entre CHS universitaire de Poitiers et CH Nord Deux-Sèvres en Poitou-Charentes, chefs
de cliniques de territoire en Occitanie, création d’une structure de recherche regroupant les Hôpitaux d’Occitanie Ouest (H20 Recherche).

Vendredi 11 octobre

Atelier 4

Cultiver une transformation écologique fertile pour une marque employeur florissante

Comment en investissant dans la transformation écologique en santé, les hôpitaux peuvent renforcer leur réputation en tant qu’employeur de choix, attirer les nouveaux talents, garder ceux qui souhaiteraient
partir et maintenir un effectif engagé et performant.
◗ Pourquoi La transformation écologique en santé est un des grands critères de choix dans la marque employeur ?
◗ Est-ce qu’une marque employeur Greenwashing fonctionne ?
◗ En combien de temps peut-on construire une marque employeur écologique en santé ?
◗ Est-ce que la marque employeur de l’hôpital peut ignorer la RSE ?

Atelier 6

Partage de la permanence des soins entre public et privé : mythe ou réalité ?

La permanence des soins concentre de manière aigüe toutes les contraintes et injonctions parfois contradictoire qui structurent le service public de santé : rendre des soins sûr au plus près des populations à toute heure. 

En présence, d’élus territoriaux, de représentants de l’ARS, cet atelier propose d’interroger l’offre de soins sur le territoire : jusqu’où est-on prêt à aller pour maintenir certains services ? qui en assume les conséquences en cas de défaillances grave ?
Avec des professionnels de santé représentant les secteurs publics et privés, l’atelier se fixe pour ambition de questionner l’équité de répartition de cette charge et l’organisation des acteurs. Le secteur public étant soupçonné de prendre plus que sa part, en sus des
missions de formation, de recours, s’entendant ensuite
lui être fait le reproche de son manque d’attractivité
pour les professionnels.
Derrière ces premiers constats ? idées reçues ? quelle réalité ?

bottom of page